Les Fiefs de Fornhor Index du Forum
Les Fiefs de Fornhor
Forum officiel du module NWN Les Fiefs de Fornhor
 
S’enregistrer
FAQRechercherMembresGroupesProfilSe connecter pour vérifier ses messages privésConnexion

Talos

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Fiefs de Fornhor Index du Forum -> Archives -> Catégorie test -> Le module -> Encyclopédie -> Panthéon Faérunien
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bananos
Joueur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2012
Messages: 37
Localisation: Paris
Race: Human
Profession-Classe: Sorcer
Sexe: Masculin
Revenus: 37
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim 9 Sep - 21:47 (2012)    Sujet du message: Talos Répondre en citant

Talos




Le Destructeur, le Seigneur des Tempêtes


Citation:
Dieu supérieur
Symbole :une déflagration d'éclairs
Plan natif :Coeur de la fureur
Alignement : chaotique mauvais
Attributions : tempêtes, dévastation, rébellion, conflagrations, tremblements de terre, vortex
Adorateurs : ceux qui craignent le pouvoir de destruction de la nature, barbares, guerriers, druides, demi-orques
Alignement des prêtres : CM, CN, NM
Arme de prédilection :un éclair (lance, pique ou demi-pique)





Talos (ta-loce) est un dieu violent, irascible et colérique qui exulte dans le chaos et se repaît de destruction. Souvent pitoyable et revanchard, le Seigneur des Tempêtes est un oppresseur puissant qui se laisse dirigé par sa rage et son désir de ne jamais paraître faible ou transigeant aux yeux des es adorateurs. Appelé Bhaelros par les calishites et Kozah par les bédouins, Talos apparaît comme un homme barbu aux épaules larges, auquel il manque un œil et qui porte une armure à plaques et des gants de cuirs noirs. Son orbite vide est remplie d’étoiles et couverte par un bandeau.
L’Eglise de Talos est relativement restreinte pour un dieu supérieur, et il est quasiment méprisé par tous, car ses adorateurs n’apportent que la destruction et laissent toujours des ruines derrière eux. Ils sont fanatiquement dévoués à la destruction et n’ont pas peur d’invoquer des tempêtes au dessus des vaisseaux, de villes ou de cités, au nom de leur dieu dément. Malgré tout, les Faerûniens craignent et tentent d’apaiser le Seigneur des Tempêtes, ce qui lui assure sa place d’importance au sein du panthéon faerunien.
Les talossiens prient pour obtenir leurs sorts à différents moments de la journée au cours de l’année, selon les caprices de Talos lui-même (il reste rarement plus d’une dizaine sans changer le moment de la prière). Les prêtres de Talos célèbrent ses festivals annuels (Herbeverte, Long nuit et ainsi de suite) par des grandes cérémonies qui appellent les éclairs et la tempête. Leur rituel le plus sacré est l’Appel du tonnerre, pendant lequel ils tuent un être intelligent par l’électricité. Le rituel le plus courant est la Fureur, qui consiste pour un prêtre à faire une courte prière, puis à lancer des attaques hystériques contre les objets comme les gens, espérant ainsi infliger par les armes ou les sorts le plus de dommages possibles à une communauté, tout en hurlant le nom de Talos, le tout suivi, s’il survit à l’expérience, d’une autre prière. La Fureur est un acte sacré lorsqu’elle est pratiquée seule, mais contre des adversaires redoutables, les membres du clergé de Talos attaquent à plusieurs, ou tentent de disperser les défenseurs pour les attaquer un par un. Les prêtres de Talos se multiclassent souvent en barbare, ensorceleurs, seigneurs des tempêtes ou magiciens. Ceux qui travaillent avec le Culte du Dragon se multiclassent parfois en porteurs de pourpre.

Histoire/relations.
Talos a été engendré par la première bataille entre Séluné et Shar. Il est maintenant le leader des dieux de la fureur : Aurille, Malar, Umberlie et lui-même. Bien qu’il soit tenté de lui usurper ses attributions, il est en relation étroite et cordiale avec Aurille. Ses relatons avec Umberlie sont plus proches du flirt, malgré la rivalité qui les sépare. Par contre, il ne travaille avec le Seigneur Bestial que contraint et forcé, et Malar le tuerait s’il en avait l’occasion. A plusieurs occasions, Talos a élevé un mortel au rang de dieu, uniquement pour l’obliger à se consumer à son service. Le dernier en date est Velsharoon, qui a été plus chanceux que les derniers demi-dieux choisis par Talos, puisqu’il est encore vivant et a sagement renoncé au Seigneur des Tempêtes pour nouer une alliance putative avec Mystra et Azouth. Talos a essayé de s’approprier la suprématie sur la magie destructive et sauvage sous le nom d’emprunt de Malyk, mais il a été arrêté par Mystra et il se consacre dorénavant à d’autres moyens audacieux d’accroître son pouvoir. Il déteste les dieux qui défendent la construction, l’apprentissage et la nature et il hait plus particulièrement ceux qui ont l’audace de vouloir dompter le climat. Sa liste d’ennemis comprend Chauntéa, Eldath, Lathandre, Mystra, Sunie, Déneïr, Gond, Heaum, Mailikki, Oghma, Shiallia et Tyr.

Dogme.
La vie est une combinaison de chaos et de hasard, c’est pourquoi il faut vous saisir de toutes les occasions car Talos peut décider de s’emparer de vous à n’importe quel moment. Prêchez la puissance de Talos et faites comprendre à tous l’étendue des forces qu’il contrôle – la fureur de tout Faerûn. Marchez sans peur à travers les tempêtes, les feux de forêts, les tremblements de terre et tous les autres désastres car le pouvoir de Talos vous protège. Faites cela en public lorsque c’est possible, afin que tous sachent que seul Talos peut les protéger. Faites naître la peur de Talos dans le cœur de ceux que vous rencontrerez. Montrez-leur les destructions dont Talos et ses serviteurs sont capables. Pour éviter de tâter de sa colère, priez-le énergiquement et dites à tous que cela, et cela seul, peut les protéger de la fureur des ouragans, de la grêle, des vents, des inondations, de la sècheresse, du blizzard, des tornades et des autres catastrophes naturelles. Lancez ces forces contre vos ennemis si Talos juge une personne ou un endroit digne d’être défendu. Nul ne peut ignorer Talos, et l’on doit s’agenouiller pour le vénérer. Proclamez ce message partout et montrez la destruction que peut provoquer le moindre serviteur de Talos.

Clergé et temples.
Talos a toujours trop peu d’adorateurs à son goût, et son clergé a pour tâche de parcourir le monde pour proclamer sa grandeur et convertir de nouveaux fidèles – soit par peur, soit par attirance pour le pouvoir primitif à leur disposition. En tant qu’exemples édifiants, les prêtres fatalistes de Talos se plaisent au cours de leurs voyages à laisser libre cours à leurs envies de destruction, guidés par le hasard ou l’amertume et désireux de faire un exemple de toute personne s’opposant à eux ou cherchant à les empêcher de pénétrer dans une communauté ou de suivre une route. Certains prêtres pillent, brûlent et volent avec autant d’enthousiasme que n’importe quel brigand. Ainsi, un hameau qui tente de se défendre aura la malchance de recevoir, la saison suivante ou plus tard, la visite d’un groupe de prêtres talossiens qui s’efforceront de le raser et de tuer tous ses habitants. Ces pratiques ont pour conséquence que les localités ayant eu maille à partir avec le clergé de Talos engagent un groupe d’aventuriers « à résidence » pour se prévenir d’un destin identique. Talos ne fait aucun reproche aux prêtres qui cherchent à satisfaire leurs désirs de richesse, de nourriture, de luxe et de comportement débridé, du moment qu’ils déclenchent une tempête ou se livrent à un acte spectaculaire de destruction sans raison, au moins une fois par dizaine (abattre une tour est toujours bien vu). C’est pourquoi une partie du clergé vit comme des brigands. Ils se comportent en lunatiques pour répandre la parole de Talos comme ils le doivent, et le reste du temps, ils se déguisent pour fureter à la poursuite de richesses.
Vu la réputation de l’Eglise, la plupart des temples et des sanctuaires dédiés à Talos sont clandestins. La vénération de Talos est interdite dans de nombreuses nations. Même lorsqu’ils sont autorisés, les temples dédiés à Talos sont plus proches des forteresses (ou au moins protégés par une enceinte), car ils servent souvent de refuge aux fidèles de Talos contre une foule en colère. Ces lieux de culte semblent toujours se trouver sur le chemin des grandes tempêtes, sur des terrains soumis aux tremblements de terre ou a proximité d’un volcan, dans la zone d’écoulement de la lave. Pourtant, et grâce à Talos, ils en sortent toujours indemnes.
Les grands prêtres de Talos ont une panoplie cérémonielle bleue-blanche, rayée de pourpre à la façon d’éclairs. Le reste du clergé porte des robes et des capes noires tachetées et zébrées d’or et d’argent. Les quelques personnes qui ont pu survivre à une cérémonie du culte appellent les prêtres de Talos les « corbeaux funestes » en raison de ces tenues. Les panoplies sont cousues sans soin, ce qui leur donne un aspect asymétrique et inachevé. Elles sont complétées par un bandeau noir cachant l’un des yeux, et ce, même si les prêtres n’ont aucun problème oculaire. En dehors des cérémonies, les prêtres s’habillent de façon voyante et électrique.
Il existe des rumeurs sur un groupe mystérieux de magiciens qui se serait spécialisé dans les combinaisons exotiques de magie élémentaire, qu’on appelle les Seigneurs de la tempête et qui sont voués à Talos. On murmure également dans les ombres que Talos aide certains nécromanciens lors de leur transformation en liches et qu’il soutient une cabale de mystiques et d’érudits déments dont le but n’est autre que d’amener la fin du monde. Nommés le Cercle de Rouille et le Vers, ces entropistes ont quémandé et obtenu le tutorat du Destructeur.
L’Eglise de Talos n’a aucune hiérarchie centralisée, et les prêtres de rang inférieur du Seigneur des Tempêtes n’obéissent à leur maître que tant qu’ils craignent leur pouvoir supérieur. De temps en temps, l’Eglise de Talos est secouée par des dissensions meurtrières, comme ce fut le cas récemment lors du conflit entre les fidèles de Talos au nord et ceux de son alter ego Bhaelros au sud. Malgré tout, le Seigneur des Tempêtes préfère que ses adorateurs détruisent le monde extérieur plutôt que leur propre culte.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 9 Sep - 21:47 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Fiefs de Fornhor Index du Forum -> Archives -> Catégorie test -> Le module -> Encyclopédie -> Panthéon Faérunien Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Silver Orange imaginé et réalisé par Branwen