Les Fiefs de Fornhor Index du Forum
Les Fiefs de Fornhor
Forum officiel du module NWN Les Fiefs de Fornhor
 
S’enregistrer
FAQRechercherMembresGroupesProfilSe connecter pour vérifier ses messages privésConnexion

Torm

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Fiefs de Fornhor Index du Forum -> Archives -> Catégorie test -> Le module -> Encyclopédie -> Panthéon Faérunien
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bananos
Joueur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2012
Messages: 37
Localisation: Paris
Race: Human
Profession-Classe: Sorcer
Sexe: Masculin
Revenus: 37
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim 9 Sep - 21:37 (2012)    Sujet du message: Torm Répondre en citant

Voilà le premier Dieu, dites moi si ça vous va :

Torm




Le Véritable, le Vrai Dieu, la Loyale Fureur


Citation:
Dieu mineur
Symbole : gantelet droit dressé vers le haut, présenté du côté de la paume
Plan natif : Maison de la Triade
Alignement : loyal bon
Attributions : devoir, loyauté, obéissance, paladins

Adorateurs : paladins, héros, guerriers et hommes d'arme d'alignement bon, gardes, chevaliers, courtisans d'alignement loyal
Alignement des prêtres : LB, LN, NB
Arme de prédilection : le Lien du Devoir (épée à deux mains)





Torm (torme) le Véritable, patron des paladins et ennemi inébranlable du mal et de la corruption, est la personnification des idéaux chevaleresques au service des peuples de Faerûn. Torm vécut sa vie de mortel au service d’un souverain juste avant d’atteindre son statut divin. Il ne succomba pas à l’arrogance, qui est le lot commun des dieux, préférant se considérer modestement comme le serviteur du bien commun et des lois érigées par les souverains mortels les plus honorables. Bien qu’il soit un dieu véritable, doté d’immenses pouvoirs, Torm, la Loyale Fureur, connaît trop bien les faiblesses des mortels, ayant lui-même été victime de son propre orgueil, de sa naïveté et de son ignorance pendant le Temps des Troubles. A cette époque, il se laissa un temps manipuler par son propre clergé, corrompu et oppresseur. Cet événement lui permit de prendre conscience de ses propres faiblesses et accrut d’autant son sens de l’humilité. A la fois sévère, juste et inflexible quand il est confronté au mal, Torm est capable d’être beaucoup plus avenant quand il traite avec ses amis, les personnes faibles et sans défenses, la veuve et l’orphelin.
Lors du Temps des Troubles, Torm affronta Baine dans l’enceinte de la cité de Tantras et parvint à le vaincre en combat singulier. L’issue du combat lui fut également fatale, mais il fut plus tard ramené à la vie par Ao. Dès lors, il devint un héros pour toutes les personnes de bien de par le continent, le sauveur qui avait su délivrer Faerûn des machinations et de la tyrannie du Seigneur Noir. L’élimination de Baine eut pour effet de briser l’échine de Château-Zhentil en supprimant le soutien divin dont cette nation disposait jusqu’alors, offrant ainsi aux Valiens un moment de répit dont ils avaient grand besoin. Torm devint aux quatre coins du continent le symbole de l’héroïsme et de la bravoure, le chevalier idéal, qui par son sacrifice, a su servir les siens. Acte dont la valeur fut reconnue par Ao lui-même. Durant les quatorze années qui suivirent, l’Eglise de Torm connut une renaissance et un renouveau philosophique exceptionnels. Fidèles et penseurs affluèrent et les prêtres de Torm bénéficièrent durant cette période d’une popularité sans précédent.
Aujourd’hui, alors que Baine fait de nouveau parler de lui, le peuple se tourne de nouveau vers Torm et son clergé pour son salut. Tous espèrent qu’à l’issue d’une grande bataille la menace que représente la Main Noire sera éradiquée et qu’une armée de paladins aux cœurs purs armés d’épées sanctifiées pourra venir à bout de l’Eglise de Baine renaissante. Cela s’étant déjà produit une fois, nombreux sont à espérer que cela advienne encore. Le point de vue de Torm et de ses suivants est plus réaliste : ils savent bien que la situation actuelle est très différente de celle du Temps des Troubles, où la guerre s’était résumée à l’affrontement de deux divinités qui n’étaient rien d’autre que deux mortels d’égale puissance. Aujourd’hui, le secret dont s’entoure le culte de Baine empêche tout affrontement direct et la menace que représente la Main Noire ne sera éliminée qu’au prix de lourdes pertes en vies humaines. Aussi bien Torm que les saints guerriers qui l’accompagnent connaissent ce prix et aussi bien l’un que les autres sont prêts à le payer pour délivrer Faerûn du joug du Seigneur des Ténèbres.
Les prêtres de Torm prient pour leurs sorts à l’aube. Ils doivent également rendre honneur à leur dieu par la prière le midi, le soir et à minuit. Le 13è jour d’Elisias, ils commémorent le sacrifice de Torm ayant conduit à la destruction de Baine au cours d’une sombre cérémonie appelée la Mort divine. Le 15è jour de Marpenoth se tient une cérémonie plus joyeuse, appelée la Vraie résurrection, qui marque le retour de Torm sur Toril sur l’intervention d’Ao. La Rencontre des boucliers, époque où traditionnellement les faerûniens signent accords et alliances, revêt une grande importance religieuse pour ceux des suivants de Torm qui prennent leur serment particulièrement au sérieux. Les prêtres de Torm se multiclassent le plus souvent en champions divins, disciples divins ou paladins.

Histoire/relations.
Torm est aujourd’hui le chef de guerre et le champion de Tyr comme il le fut pour un roi mortel juste après la chute de Néthéril. Entre lettrés, on discute beaucoup de savoir où se trouvait le royaume de Torm et même de savoir quel nom il portait. Les théories les plus crédibles le placent au sud du Lac de vapeur, dans la région qui constitue aujourd’hui les royaumes frontaliers. De nombreux ordres de chevalerie au service de son Eglise dédient leur vie à la quête du royaume de Torm que le clergé appelle le Haut Siège, ou Chalsembyr. Découvrir ce royaume leur permettrait d’en savoir un peu plus sur la vie de mortel de Torm, un des rares sujets sur lesquels il refuse d’éclairer ses adorateurs. Certains n’hésitent pas à avancer que Torm agit ainsi par jeu, dissimulant l’emplacement de Chalsembyr afin de tester la dévotion de ses croyants qui partent en quête pour tenter de le découvrir. Les écritures du culte de Torm précisent que celui qui sera capable de découvrir où se trouve la résidence mortelle du dieu connaîtra l’ascension vers les plans célestes afin d’y rejoindre Torm et de le servir.
Avant le Temps des Troubles, Torm servait loyalement Tyr comme demi-dieu. Après l’avoir ramené à la vie, Ao lui conféra le statut de dieu mineur, avec la responsabilité accrue de commander plusieurs armées de guerriers célestes dans les conflits extraplanaires. Torm, Tyr et Ilmater œuvrent souvent de concert et sont connus sous le nom de la Triade. A la demande de Tyr, Torm s’est récemment rapproché de la cavalière Rouge afin de tempérer sa soif de combat par une saine appréciation de la justice. Son amitié pour Heaum est vieille de plusieurs centaines d’années, ce qui n’empêche pas les Eglises de la Loyale Fureur et de la Sentinelle d’être en conflit sur des points importants de dogme et de politique. Comme ennemi du mal très actif, Torm trouve de nombreuses affinités avec Lathandre, qu’il respecte et admire.
Une fois Baine éliminé, Torm tourna son attention vers Cyric, œuvrant à jeter le Soleil Noir à bas de son trône de Seigneur des Morts, aidé en cela par Oghma, Mystra et Mask. Le seul regret de Torm est de n’avoir pas réussi à détruire Cyric et il compte bien remédier à cela lorsqu’ils seront à nouveau confrontés. L’alliance avec Mask a laissé un très mauvais souvenir à Torm et il aimerait bien forcer le Seigneur des Ombres à s’amender en lui mettant des bâtons dans les roues aussi souvent que possible. Depuis le retour de la Main Noire, Torm concentre surtout son attention sur la lutte contre les manigances de Baine.

Dogme.
Rendre des services est la voie du salut. Chaque échec affaiblit Torm, chaque succès le renforce. Efforcez-vous de maintenir la loi et l’ordre. L’obéissance aux maîtres doit se doubler d’un esprit vif et alerte. Ne laissez jamais faillir votre vigilance face à la corruption. Frappez vite et fort la pourriture qui corrompt le cœur des mortels. Offrez une mort rapide et douloureuse aux traîtres. N’opposez pas aux lois injustes des lois supplémentaires. Suggérez plutôt des solutions de remplacement ou des améliorations. Vos devoirs sont envers la foi, la famille, vos maîtres et toutes les bonnes créatures de Faerûn.

Clergé et temples.
Prêtres et paladins de Torm se soumettent à la Pénitence du devoir, le crédo de la foi édicté par la Loyale Fureur qui définit les devoirs et obligations de l’ordre. Torm avait été amené à l’élaborer après avoir découvert la corruption rampante qui gangrenait son Eglise à l’époque du Temps des Troubles. Afin d’expier la persécution qu’elle avait exercée alors à l’encontre des autres cultes bons, l’Eglise doit aujourd’hui œuvrer à l’établissement de ces cultes. Cet acte de contrition s’appelle la Dette de Persécution. La Dette d’abandon stipule que chaque serviteur de Torm doit dépenser jusqu’à la dernière de ses forces à détruire les cultes de Cyric et de Baine et à faire barrage au perfide Zhentarim. La Dette de destruction précise qu’il appartient au clergé de répertorier les lieux où des forces magiques sauvages ou de mort prospèrent et de faire en sorte de soigner ces plaies au flanc de la Toile. De plus, prêtres et paladins de Torm ont pour devoir de veiller à la pureté des organisations bonnes, sachant que si la corruption a pu les atteindre, elle aura beau jeu de s’attaquer à d’autres organisations, moins vigilantes. Beaucoup d’entre eux sillonnent le monde pour redresser les torts et répandre les bonnes œuvres de Torm.
Depuis l’impressionnant Temple de la venue de Torm à Tantras, le grand prêtre Barriltar Bhandraddon assume la charge de Pontife de l’ordre. Le bras de son Eglise s’étend fort loin et depuis les dix dernières années, il contrôle des ordres chevaleresques sur tout le continent, parmi lesquels on compte l’Ordre du Lion d’Or, dont les membres ont en charge la protection des temples et de parcourir Faerûn pour servir la Pénitence du devoir. Cet ordre est dirigé aujourd’hui par Garethian l’Infaillible, un affable seigneur paladin tantrien, dont le surnom marque plus l’autodérision qu’un tempérament bravache. Depuis le retour de Baine, nombreux sont les chefs et gens de terrain de l’ordre à avoir été assassinés et la chevalerie réclame des actions plus décidées contre les vils serviteurs de la Main Noire.
La plupart des temples de Torm sont également des citadelles, généralement construites sur des promontoires offrant la meilleure vue sur les environs. On y trouve des terrains d’entraînement, de hautes tours, des quartiers austères pour leurs habitants et les chevaliers de passage et des temples à l’ornementation dépouillée. L’ordre affectionne le marbre blanc, les statues de lions ou d’hommes en armes. Les salles aux hautes voûtes sont ornées des couleurs des chevaliers tombés au combat.
Pour parvenir à obtenir une puissance suffisante pour détruire l’avatar de Baine au Temps des Troubles, Torm dut se résoudre à absorber les âmes de tous ses fidèles à Tantras. Ce transfert d’âmes volontaire eut pour résultat la mort instantanée de milliers de personnes. Comme tantras était le centre de sa religion depuis des centaines d’années et que les fidèles y affluaient depuis l’annonce de sa venue au début de la crise des avatars, c’est toute une contrée qui fut laissée sans âme qui vive. Bien que chaque once de dévotion comptât pour espérer détruire son ennemi, Torm ne put se résoudre au sacrifice des enfants, qui ne pouvaient clairement comprendre l’importance d’un tel sacrifice. Torm promit à leurs parents que l’on s’occuperait d’eux et aujourd’hui, alors qu’ils ont maintenant entre 14 et 28 ans, ils sont connus sous le nom d’enfants des martyrs. La plupart sont entrés dans l’ordre où certains font montre d’étranges pouvoirs en liaison avec la force et la bravoure.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 9 Sep - 21:37 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Fiefs de Fornhor Index du Forum -> Archives -> Catégorie test -> Le module -> Encyclopédie -> Panthéon Faérunien Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Silver Orange imaginé et réalisé par Branwen