Les Fiefs de Fornhor Index du Forum
Les Fiefs de Fornhor
Forum officiel du module NWN Les Fiefs de Fornhor
 
S’enregistrer
FAQRechercherMembresGroupesProfilSe connecter pour vérifier ses messages privésConnexion

Journal d'un juge

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Fiefs de Fornhor Index du Forum -> Archives -> Catégorie test -> Le module -> Journal -> Archives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cally d'Ibellin
Joueur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2012
Messages: 32
Race: Humaine
Profession-Classe: Juge
Sexe: Féminin
Revenus: 573
Moyenne de points: 17,91

MessagePosté le: Jeu 19 Juil - 08:52 (2012)    Sujet du message: Journal d'un juge Répondre en citant

 
JOURNAL D'UN JUGE 

Cally d'Ibellin était de retour à Lyon après plusieurs années d'absence, durant lesquelles elle avait étudié le droit à Paris. Elle était revenue une ou deux fois par an rendre visite à ses parents, ce qui lui permettait d'avoir quelques nouvelles, mais elle ne pensait pas que la ville avait changé à ce point. 
 
Motivée à son arrivée, Cally avait directement fait acte de candidature au poste de Juge, l'ancien étant parti à la retraite et aucun des avocats en poste ne semblait intéressé. Seule candidate, elle fut rapidement nommée. Cette situation intriguait la jeune femme. Pourquoi aucun avocat, pourtant tous assez ambitieux, n'avait daigné postuler. Elle fut rapidement fixée. Dans sa hâte à trouver un emploi, la jeune femme n'avait même pas pris la peine de consulter les lois de la région... 
 
Lorsqu'elle s'y intéressa de près, elle en fut perplexe. Comment le Gouverneur, un homme prétendument juste, avait pu rédiger de telles lois qui privilégiaient outrageusement une petite poignée de guildes, au détriment de toutes les autres et surtout, au détriment de tous les citoyens. Il fallait qu'elle comprenne ce qui se passait dans cette ville. 
 
Après quelques jours, elle avait déjà fait connaissance d'un bon nombre de citoyens. En apprenant sa nomination au poste de Juge, ils n'hésitaient pas à venir vers la jeune femme, exprimer leurs propres inquiétudes quand à ces lois. Cally écoutait attentivement les requêtes, doléances et critiques, mais ne trouvait pas grand chose à leur répondre pour les rassurer. 
 
En effet, la loi était très claire : Seuls les membres du Conseil pouvaient modifier les lois. Il fallait faire avec. De plus le rôle d'un juge était de veiller à l'application des lois, aussi saugrenues soient-elles... 
 
 
 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 19 Juil - 08:52 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cally d'Ibellin
Joueur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2012
Messages: 32
Race: Humaine
Profession-Classe: Juge
Sexe: Féminin
Revenus: 573
Moyenne de points: 17,91

MessagePosté le: Jeu 19 Juil - 09:25 (2012)    Sujet du message: Journal d'un juge Répondre en citant

En sortant de chez Laxine, la Juge tomba nez à nez avec un de ses confrères, Maître Demaître. C'était un homme d'expérience, d'un certain âge mais toujours très guilleret. Il la félicita pour sa nomination et entra directement dans le vif du sujet. Les avocats se sentaient délaissés voir oubliés par le Gouverneur, leur autorité en matière de justice avait grandement décru, voir même drastiquement baissé, au profit notamment de la Guilde des Assassins. Chose qui les irritait au plus haut point.   
 
Il lui prodigua quelques conseils, comme le fait de ne pas hésiter à côtoyer les puissants afin de comprendre au mieux le fonctionnement interne des guildes, ainsi que de la ville. Il insista également sur le fait qu'ils comptaient sur elle pour résoudre leur problème, et débrouissailler la situation.   
 
La jeune femme promit de faire son possible, et s'engagea auprès de Maître Demaître à demander au plus vite une audience au Gouverneur au nom de tous les avocats de Lyon pour défendre leurs intérêts. Car cette baisse de charge avait également une autre conséquence : la perte de revenus. En effet, puisque les guildes se chargeaint eux-même de punir les contrevenants de la manière qu'ils souhaitaient, les cas à traiter se faisaient rares. Et sans client, pas d'argent.   
 
Quelques heures plus tard, alors que la jeune femme était en pleine réflexion au Bouchon, un petit gamin attira son attention en proposant ses services de coursier. Cally profita de l'occasion et rédigea une demande d'audience à l'attention du Gouverneur. La réponse ne se fit pas attendre, celui-ci était disposé à la recevoir sur le champ. Elle se mit donc en route vers le Château pleine d'espoir.  
 

 
 
 
    



Revenir en haut
Cally d'Ibellin
Joueur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2012
Messages: 32
Race: Humaine
Profession-Classe: Juge
Sexe: Féminin
Revenus: 573
Moyenne de points: 17,91

MessagePosté le: Jeu 19 Juil - 09:26 (2012)    Sujet du message: Journal d'un juge Répondre en citant

Après avoir salué le Gouverneur, la jeune femme se mit à plaider la cause de la Guilde des Avocats. Elle tenta de lui faire comprendre que les lois en vigueur n'étaient pas très équitables, que les avocats se trouvaient privés de travail et donc de ressources. Le Gouverneur lui répondit poliment qu'il restait suffisamment à faire pour les avocats, et que sans ces lois elle serait visiblement submergée de travail.  
 
Elle tenta un dernier joker avec un exemple pratique concernant le danger que pouvait représenter l'autorisation officielle de tuer pour la Guilde des Assassins. Elle lui expliqua que si le dirigeant de la guilde, le docteur Sédatiphe, entrait là à l'instant et s'attaquait au Gouverneur, elle ne pourrait non seulement rien faire pour le protéger, mais de surcroît, ce meurtre n'aurait aucune incidence sur l'assassin qui repartirait libre comme l'air.  
 
Le Gouverneur, pas inquiet pour un sou, lui fit une réponse surprenante : visiblement, cela ne risquait pas d'arriver, mais il la remerciait de s'inquiéter de sa sécurité. De plus en plus perplexe, la Juge préféra éviter d'insister. Voyant les efforts déployés par la jeune femme, le Gouverneur dans sa grande bonté lui fit une proposition : Si elle arrivait à trouver une faille dans les lois, le Conseil serait éventuellement prêt à les réviser ou du moins y réfléchir.   
 
Elle n'avait pas obtenu grand chose, mais c'était toujours mieux que rien et elle ne voulait pas prendre le risque de heurter le Gouverneur en insistant lourdement. Elle prit congé sur ces bonnes paroles et se promit d'éplucher les lois à la loupe pour trouver cette fameuse faille. Afin de mettre toutes les chances de son côté, elle parla également de l'offre à quelques citoyens. Plus ils seraient à chercher, plus ils auraient de chances de trouver. Mais la tâche s'annonçait rude...  
 
Revenir en haut
Cally d'Ibellin
Joueur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2012
Messages: 32
Race: Humaine
Profession-Classe: Juge
Sexe: Féminin
Revenus: 573
Moyenne de points: 17,91

MessagePosté le: Jeu 19 Juil - 09:57 (2012)    Sujet du message: Journal d'un juge Répondre en citant

De retour dans sa chambre du Bouchon, la jeune femme avait retrouvé le sourire. Ce qu'elle avait omis de dire au Gouverneur, c'est que la Guilde des Avocats n'était pas la seule à avoir des revendications. Peu avant son entrevue, elle avait fait une rencontre intéressante. Son interlocuteur lui avait en effet fait comprendre que les Avocats n'étaient pas la seule Guilde à se sentir lésée par ces lois.    
 
Elle avait soudain découvert un autre visage de Lyon, plus attrayant et plus prometteur. En s'alliant aux bonnes personnes, les choses qu'on pensait tellement figées pourraient peut-être prendre une toute autre tournure. Il suffisait de s'armer de patience...   
 
 
 
 
 
 
Revenir en haut
Cally d'Ibellin
Joueur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2012
Messages: 32
Race: Humaine
Profession-Classe: Juge
Sexe: Féminin
Revenus: 573
Moyenne de points: 17,91

MessagePosté le: Ven 20 Juil - 12:14 (2012)    Sujet du message: Journal d'un juge Répondre en citant

Alors que Cally discutait tranquillement avec Lorellos au Bouchon, un soudain vas-et-vient dans l'auberge attira leur attention. Ils décidèrent de sortir afin de voir ce qui se passait. A peine avait-elle franchi la porte que la Juge tomba nez-à-nez avec un garde qui semblait soulagé de la croiser.   
 
Ils suivirent le Garde jusqu'à un croisement de ruelles du faubourg. Plusieurs gardes se trouvaient déjà sur place et refoulaient les citoyens ne laissant passer que la Juge. S'avançant vers l'endroit qu'ils lui indiquèrent, la jeune femme vit un corps au sol dans un renfoncement. Les gardes, alertés par une citoyenne qui avait entendu des bruits suspects, avaient trouvé le cadavre en inspectant les lieu.   
 
La marque du poignard planté dans son dos rendait la cause du décès évidente : il s'agissait d'un meurtre. Mais la Juge comptait bien se charger de l'affaire. Elle expliqua qu'il lui fallait faire valider les causes du décès par un médecin, et demanda aux gardes de faire porter le corps à l'hôpital. Ceux-ci ne semblèrent guère coopératifs et rappelèrent à la jeune femme qu'elle ferait mieux d'aller parler au docteur Sédatiphe.    
 
La Juge fit mine d'acquiescer mais exigea quand même le rapatriement du corps à l'hôpital. Le Capitaine et le docteur Sédatiphe arrivèrent tout à coup et la réaction des gardes devint incompréhensible. Ils se dirigèrent directement vers Sédatiphe, ne prêtant pas grand intérêt à leur Capitaine. Bien que cela contrariait quelque peu ses plans, Cally demanda de façon très directe au docteur si il était à l'origine de ce meurtre. Celui-ci consulta ses notes, égrena une liste impressionnante de commandes, mais dût reconnaître que celui-ci n'en faisait pas partie.   
 
Les citoyens présents qui assistaient à la scène étaient interloqués, les gardes sans réaction avaient l'air d'être habitués à ce genre de situation. Le docteur annonça qu'il se chargerait de trouver ce qui s'était passé mais la Juge ne comptait pas baisser les bras si facilement. Elle suivit le docteur jusqu'à l'hôpital et assista à l'examen du corps. Après que le meurtre fut confirmé, elle réaffirma au docteur qu'elle comptait bien enquêter également de son côté pour tirer les choses au clair.   
 
L'homme rappela que s'agissant d'un meurtre, l'enquête était de son ressort, mais la Juge ne lâcha pas prise. Elle voulait en connaître les raisons qui pouvaient être multiples : simple agression, vengeance, vol qui aurait mal tourné, ou l'émergence d'une concurrence pour le docteur. Après quelques temps, il répondit que finalement rien ne l'empêchait d'enquêter en parallèle, peut-être la pensait-il tout simplement incapable de trouver quoique ce soit.   
 
Le temps lui était compté, il fallait qu'elle découvre des indices avant le docteur. La Juge ne perdit pas de temps et annonça l'ouverture de l'enquête sur le panneau d'affichage du Tribunal. En garantissant l'anonymat des témoignages et en offrant une récompense, elle espérait que les langues se délieraient un peu plus facilement...   
 
 
 
 
Revenir en haut
Cally d'Ibellin
Joueur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2012
Messages: 32
Race: Humaine
Profession-Classe: Juge
Sexe: Féminin
Revenus: 573
Moyenne de points: 17,91

MessagePosté le: Dim 29 Juil - 23:10 (2012)    Sujet du message: Journal d'un juge Répondre en citant

Ils tenaient enfin une piste. Un témoin, alléché par la récompense, était venu donner l'identité de la victime. C'était mince, mais toujours mieux que rien. Peut-être que d'autres langues allaient se délier tout doucement. 
 
Seuls le lieutenant Tulric et la juge étaient au courant de ce nouvel élément, et il fallait à tout prix éviter que le Docteur Sédatiphe n'en soit informé. La discrétion était de mise... 
 
 
 
 
 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:22 (2018)    Sujet du message: Journal d'un juge

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Fiefs de Fornhor Index du Forum -> Archives -> Catégorie test -> Le module -> Journal -> Archives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Silver Orange imaginé et réalisé par Branwen